Accueil / Actualites / Lancement du PROMOGED par le Président Macky Sall

Le Président de la République Monsieur Macky Sall, a lancé ce jeudi 24 juin à Mbeubeuss dans la commune de Malika, le Projet de Promotion de la Gestion intégrée et de l’Économie des Déchets solides au Sénégal (PROMOGED).

Le PROMOGED est mis en œuvre par le Ministère de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique à travers l’Unité de Coordination et de la Gestion des Déchets (UCG) et couvre 138 communes réparties dans les six (6) régions de Dakar, Thiès, Sédhiou, Kolda, Ziguinchor, Saint-Louis et Matam.

L’Objectif de développement du projet (ODP) est de renforcer la gouvernance en matière de gestion des déchets solides au Sénégal et d’améliorer les services de gestion des déchets solides dans des villes sélectionnées.

L’État du Sénégal a inscrit la gestion des déchets solides dans ses priorités de développement, de lutte contre la pauvreté et d’amélioration des conditions de vie des populations en exploitant le potentiel économique et de développement durable par une gestion efficiente des déchets qui est source de richesse (création d’emplois), de bien-être social (amélioration du cadre de vie) et de préservation de l’environnement.

Cette vision a été matérialisée par la mise en place du Programme national de Gestion des Déchets (PNGD) qui vise à accompagner les autorités locales pour l’amélioration du cadre de vie et la réponse à une forte demande sociale, en matière de création de richesses et d’emplois.

Le Président Macky Sall a souligné l’importance de ce projet concernant l’amélioration des conditions de vie des citoyens. « Le PROMOGED que nous lançons aujourd’hui, vise à créer de meilleures conditions d’hygiène et de salubrité publiques partout au Sénégal, à travers la mise en œuvre d’une Stratégie nationale intégrée de gestion et de valorisation des déchets », a-t-il déclaré.

Le projet est financé à hauteur de 206 182 372 111 de FCFA répartis entre la Banque Mondiale, la Banque Européenne d’Investissement, l’Agence espagnole de Coopération internationale pour le Développement, la Banque Européenne d’investissement et l’Agence française de Développement.